three youth participants smiling happily

Foire aux questions

Ma famille ne peut pas héberger une jeune personne. Est-ce que je peux participer

À cause de la nature réciproque du programme, les chances d’être accepté augmentent fortement quand la famille d’une jeune personne peut être une famille d’accueil ou quand elle trouve une personne de sa collectivité qui accepte d’accueillir une jeune personne participante à sa place (hôte de remplacement).

Cela dit, il est quand même conseillé aux jeunes de présenter leur candidature, même si leur famille ne peut pas accueillir. Le personnel peut faciliter un remue méninges pour trouver des hôtes potentiels et recruter des hôtes de remplacement. Certaines familles peuvent héberger deux jeunes personnes, ce qui permet au programme d’accepter des jeunes personnes dont les familles ne peuvent pas accueillir. De plus, de nombreuses familles qui croyaient, dans un premier temps, ne pas pouvoir accueillir comprennent finalement que leurs conditions de vie le permettent, après en avoir parlé avec le personnel et s’être renseignées sur le programme. Enfin, les exigences applicables à l’accueil sont structurées de telle façon qu’elles sont compatibles avec diverses définitions de l’hôte ou de la famille. Informez-vous ici.

Et si je ne parle ni français ni anglais?

Il est utile de posséder au moins une maîtrise de base de la seconde langue officielle, mais c’est la volonté d’apprendre qui est le facteur le plus important. Comme l’immersion dans une seconde langue officielle fait partie intégrante du programme, les participants trouvent qu’ils améliorent beaucoup leur maîtrise de la langue au cours de la période de l’échange.

Est-ce que je peux choisir où j’irai?

Avec plus de 600 participants par année, le jumelage des collectivités se réalise au niveau national et le programme ne peut pas tenir compte des demandes de séjour dans un endroit particulier.

En revanche, quel que soit l’endroit où vous vous trouverez, la structure du programme sera identique pour les types d’activités, leur fréquence et la formation du personnel. Nous vous garantissons une collectivité où la langue principale sera votre seconde langue officielle.

Est-ce que je peux choisir mon emploi?

Le personnel consacre une partie de l’entrevue à parler avec les candidats de leurs préférences et de leurs besoins en matière d’emploi. Nous en tenons compte pour affecter les jeunes à des emplois, mais ces derniers ne peuvent pas choisir leur emploi. Le personnel fait ce qu’il peut pour placer les jeunes dans des emplois conformes à leurs centres d’intérêt et à leurs compétences et respecte toujours les mesures d’adaptation de l’emploi liées au handicap. Informez-vous sur les emplois dans le cadre de notre programme ici.

Je veux participer, mais j’ai un handicap. Ce programme est-il quand même possible pour moi?

Oui! Chaque été, de nombreux jeunes handicapés participent au programme. Nous pouvons prendre des mesures d’adaptation à de nombreux besoins différents, souvent liés (mais pas exclusivement) à la mobilité, à la santé mentale, à la communication et au fonctionnement exécutif. Avec le consentement de toutes les personnes concernées, nous partageons l’information pertinente entre les jeunes, les hôtes et les employeurs pour nous assurer d’offrir le soutien nécessaire pour permettre à chaque jeune personne de participer pleinement.

Est-ce que je dois avoir la citoyenneté canadienne pour participer?

Non, ce n’est pas nécessaire. De nombreux participants résident au Canada, mais sans être citoyens, y compris en étant immigrants reçus, résidents permanents et réfugiés. À cause de la composante professionnelle du programme, vous devez avoir un numéro d’assurance sociale.

Que se passe-t-il en cas d’urgence?

Des membres du personnel du programme sont de permanence 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 pour intervenir en cas d’urgence et pour soutenir les jeunes et les familles. Toutes les collectivités se trouvent à proximité d’établissements médicaux et les coordonnateurs sont formés aux interventions adéquates dans les situations d’urgence.

Quelle sera ma rémunération pour mon travail?

Votre rémunération sera le taux de salaire minimum de la province de votre emploi.

Quel âge dois-je avoir pour participer?

Vous devez avoir 16 ou 17 ans le premier jour de l’échange.

Je veux participer, mais je n’ai pas les moyens de payer les frais de participation. Qu’est-ce que je peux faire?

Parlez-en au personnel! Nous pouvons prendre des dispositions pour les jeunes qui ne peuvent pas payer les frais de participation, notamment en échelonnant leur paiement, en repoussant leur paiement après le programme ou en annulant les frais de participation.

Ma famille ne parle ni français ni anglais à la maison. Est-ce qu’elle peut quand même être une famille d’accueil?

Cela dépend, mais c’est souvent possible. Nous exigeons qu’un membre de la famille d’accueil s’exprime en français à un niveau élémentaire pour communiquer efficacement avec la jeune personne qui est accueillie. Le français n’est pas la langue de communication principale des membres de nombreuses familles d’accueil. Pendant les entrevues des participants et des familles, le personnel local peut aborder ce point au cas par cas en tenant compte de chaque famille.

Quels sont les critères de sélection du programme Emplois d’été Échanges étudiants?

Les principaux facteurs sont la volonté d’apprendre, l’ouverture aux nouvelles idées et expériences et l’enthousiasme pour apprendre votre seconde langue officielle!